Pôles logistiques portuaires et acceptabilité sociale

 

Thème : Midi-séminaire

 

Date : 13 décembre 2018 – 12 h 30 à 13 h 30

 

Lieu : Maison du développement durable – Salle du Parc
50, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal, QC, H2X 3V4

L’entrée est gratuite. Merci de confirmer votre présence à l’adresse besner.jeanne@kheops.ca.
Veuillez noter que le café sera offert. Nous vous invitons à apporter votre lunch.

"Le développement des pôles logistiques portuaires sous l'angle de l'acceptabilité sociale"

Présenté par :
Charlotte Alix-Séguin, étudiante à la maîtrise en gestion de projet | ESG UQAM
Andréanne Demers, étudiante à la maîtrise en gestion internationale | ESG UQAM
Vincent Laniel, étudiant à la maîtrise en études urbaines | ESG UQAM

Sous la direction de :
Florence Paulhiac Scherrer, professeure | ESG UQAM et titulaire de la Chaire In.Situ
Nathalie Drouin, professeure | ESG UQAM et directrice exécutive de KHEOPS
Teodor Gabriel Crainic, professeur | ESG UQAM et directeur du laboratoire sur les systèmes de transport intelligent du CIRRELT

Ce séminaire sera l’occasion de présenter les résultats d’une recherche exploratoire portant sur les questions d’acceptabilité sociale entourant l’implantation ou le développement de zones ou de pôles logistiques. Elle prend essentiellement en compte les activités logistiques de type portuaires, notamment celles au cœur de la Stratégie maritime du Québec Vision 2030 (ministère du Conseil exécutif, 2017). Fondée sur une analyse documentaires (revues de littérature académique et revues de presse ») et sur quelques concepts clés (Zones / Pôles logistiques / Port ; Intégration / insertion urbaine ; Acceptabilité sociale / justice procédurale / participation publique), cette recherche vise à atteindre quatre objectifs :

  • Cerner les enjeux d’intégration aux territoires et les facteurs d’opposition, de conflit ainsi que les processus d’acceptabilité mis en œuvre pour résoudre ces enjeux d’implantation et de développement des pôles logistiques ;
  • Repérer les vulnérabilités des projets en question face à ces facteurs d’acceptabilité et d’intégration aux territoires;
  • Réfléchir aux modalités d’intégration de ces projets dans les territoires et aux modalités de gestion des oppositions et conflits, tout au long du cycle de vie des grands projets d’infrastructure ;
  • Éclairer les décideurs et les acteurs pour développer des stratégies de convergence / collaboration / jonction des intérêts.

Les résultats discutés lors de ce midi-séminaire font partis d’un projet de recherche financé par KHEOPS. Consultez la fiche projet ICI.

infos generiques midi-seminaires